¡Arriba Colombia!

À l’occasion de l’année France–Colombie, l’association ThéâViDa présente la 7ème édition des VidaFestiv’ intitulée «¡Arriba Colombia!», un festival orienté vers les arts visuels.

¡¡¡20 jours au rythme de la Colombie!!!
La création colombienne sera à l’honneur à la Médiathèque Federico Fellini avec l’exposition « Gran Colombia » de l’artiste plasticienne franco-colombienne Florence Billet du 3 au 20 octobre. Ses réalisations poétiques à l’encre de Chine illustrent sa quête, commencée en 2014, pour retrouver ses racines colombiennes. Vernissage le mardi 3 octobre à 18h !
La Médiathèque accueillera également un cycle de films et documentaires colombiens primés à Cannes, Locarno, Toulouse, Cali,… « L’étreinte du serpent » de Ciro Guerra ouvrira le festival le dimanche 1er octobre à 15h puis suivront deux autres projections à ne pas manquer : « Ça tourne à Villapaz » de Maria Isabel Ospina le 8 octobre à 15h30 et « Los hongos » de Oscar Ruíz Navia le 15 octobre à 15h.
Et la musique nous direz-vous ? Oui, la musique sera également de la fête le samedi 14 octobre à partir de 19h à la Maison Pour Tous Voltaire avec une scène ouverte à la culture colombienne suivie du concert d’Atarraya, groupe colombien qui vous fera danser au rythme du Currulao !
Et comme le dit si bien Totó la Momposina, truculente reine de la cumbia « Que viva Colombia ! Que viva la música ! »
Entrée libre – Réservations conseillées par mail à theavida@gmail.com

Dimanche 1er octobre à 15 h – Médiathèque Federico Fellini

Ouverture du festival avec la projection de « El abrazo de la serpiente » dans la salle Jean Vigo de la Médiathèque, suivi d’un échange avec le public

Un puissant chaman amazonien, dernier survivant de son peuple, vit isolé dans les profondeurs de la jungle. Des dizaines d’années de solitude ont fait de lui un chullachaqui, un humain dépourvu de souvenirs et d’émotions. Sa vie est bouleversée par l’arrivée d’Evans, un ethnobotaniste américain à la recherche de la yakruna, une plante sacrée possédant la vertu d’apprendre à rêver.

Ils entreprennent ensemble un voyage jusqu’au cœur de la forêt Amazonienne au cours duquel, passé, présent et futur se confondent, et qui permettra au chaman de retrouver peu à peu ses souvenirs perdus.

Nommé pour l’Oscar du Meilleur film étranger en 2016.
Prix du Art Cinema Award à la Quinzaine des Réalisateurs 2015.

Du mardi 3 au vendredi  20 octobre – Médiathèque Federico Fellini
Exposition « Carnet de voyage Gran Colombia » de Florence Billet, artiste franco-colombienne

Mardi 3 octobre de 16h à 18h : Carte blanche à Florence Billet autour du carnet de voyage et de la recherche d’identité avec présentation de dessins, projection, lectures,…
Mardi 3 octobre à 18h : Vernissage de l’exposition en présence de l’artiste

D’origine Colombienne, Florence Billet est illustratrice, intervenante artistique et graphique dans différentes structures éducatives.
Elle est l’auteur d’un carnet de voyage « Gran Colombia » issu de ses périples en Colombie datant des étés 2014 et 2015, ainsi que du printemps 2017.

Avec ce récit, Florence Billet nous invite à l’accompagner dans son pays d’origine à la recherche de sa mère biologique, mais aussi à connaître chaque recoin de ce pays, son histoire, sa géographie dans toute sa complexité politique et sa riche biodiversité.

« Nous avons tous et toutes un « Là-bas » à explorer, une chasse au trésor à vivre. J’ai entamé la mienne …. Donner vie à un carnet de voyage, c’est inscrire le vécu dans l’éternité en lui apposant des dates et des lieux uniques habités par l’expérience propre. C’est ainsi garder le contact avec la mémoire telle une madeleine de Proust. »

Dimanche 8 octobre à 15h30 – Médiathèque Federico Fellini
Projection du documentaire « Ça tourne à Villapaz » de Maria Isabel Ospina dans la salle Jean Vigo, suivi d’un échange avec le public

Villapaz se trouve dans un coin perdu de la Vallée du Cauca. Dans ce petit village, contre toute attente, Victor, un jeune maçon, se passionne pour le cinéma. Avec les moyens du bord et beaucoup d’inventivité, il tourne des mélodrames, des films d’horreur et des documentaires qui rendent compte de la vie de la communauté avec toutes ses nuances, ses drames et ses joies, transformant le village en un immense décor de cinéma et ses habitants en acteurs de ses incroyables histoires.
Víctor va piocher sans cesse dans la réalité pour construire ses films et laisse ainsi une trace de ce qui se passe dans sa communauté, de ce qui s’y est passé, de ses mythes, et de ses problématiques.

Prix TLT Cinéma en Développement 2012
Panorama du cinéma colombien Paris – Prix du public Juin 2014

Samedi 14 octobre 2017 – Maison Pour Tous Voltaire
Entrée libre – buvette latino-américaine sur place.
Réservations conseillées par mail à theavida@gmail.com

A partir de 19h : scène ouverte
Association Les Collecteurs
Lecture de textes d’auteurs colombiens tels que Dario Jaramillo, Juan Gabriel Vasquez,…

Les collecteurs est une association qui réunit un groupe de lecteurs ayant à cœur d’exprimer, de mettre en valeur et de faire valoir les voix et les voies du lecteur. Roman, poésie, nouvelle, théâtre, tout les attire et l’enthousiasme est leur moteur ! Partager leurs lectures, c’est renforcer leurs effets, et communiquer sur leurs coups de cœur, c’est faire entendre la voix des lecteurs !
Le blog, Version Libre : versionlibreorg.blogspot.fr/

Association Los Cumbiamberos Del Sur ou la passion de la danse et l’amour de la Colombie.
Démonstration de Porro (danse colombienne)

L’association est née dans un climat d’amitié et de plaisir afin de faire découvrir des aspects moins connus de la Colombie. Elle propose de nombreuses activités, telles que des cours de danse et de cuisine, mais aussi des spectacles vivants alliant danse et musiques festives par son groupe La Cumbiamba, composé d’une trentaine de musiciens et danseurs.
Le site : www.cumbiamba.fr/

Samedi 14 octobre 2017 à 20h30 : concert d’Atarraya
“En las dos orillas del mar, cumbia y currulao”

ATARRAYA ce sont cinq musiciens d’origines colombienne et française passionnés de musiques colombiennes et latines. Percussions, guitare, contrebasse, clarinette, marimba et chœurs font vivre un répertoire chaud et varié entre traditions et modernité.
Les mélodies et les rythmes voyagent entre Caraïbes, Pacifique, Tierradentro (terres intérieures) de la Colombie et s’aventurent ailleurs en Amérique-latine dans un esprit de fête.

Voix, guitare et Maracas : Marina Andrea Tirado Rodriguez
Contrebasse et clarine : Bertran Ray
Tambora et chorus : Nicole Ferran
Congas, Allegre et marimba et chorus : Nil Villard
Timbales, guaza, Kayamb : Luc Pailler

Dimanche 15 octobre à 15 h
Clôture du festival et projection du film « Los hongos » de Oscar Ruíz Navia, suivi d’un échange avec le public

Dans la journée, Ras est ouvrier dans le bâtiment. Tous les soirs après le travail, il tague des graffitis sur les murs du quartier dans l’est de Cali. Ras n’a pas dormi depuis longtemps et commence à rêvasser en plein jour. Quand il vole plusieurs pots de peinture pour finir une immense fresque murale, il est renvoyé. Sans argent, Ras arpente la ville à la recherche de Calvin, son ami graffeur, tout en veillant avec amour sur sa grand-mère, une ancienne institutrice qui vit dans les souvenirs de son passé, mais qui est aussi capable de comprendre le monde actuel.
Le titre fait directement référence aux personnages principaux, c’est une métaphore de leur condition. « Los hongos », en espagnol, signifie « les champignons », c’est-à-dire une forme de vie qui existe malgré un environnement parfois inhospitalier. Calvin et RAS ne regardent jamais en arrière et ils ne se laissent pas atteindre par leurs problèmes personnels qu’ils soient financiers, familiaux ou sentimentaux. Cette métaphore s’étend également aux autres personnages du film comme la grand-mère, le père ou Maria. Chacun lutte pour sa survie, ses rêves, sa liberté d’expression et ce, en dépit du contexte.

Prix spécial du jury, Cinéastes du présent Festival de Locarno 2014
Meilleur film national, Festival de Cali 2014
Prix du public HBF Rotterdam – Festival de Rotterdam 2014

Devenez bénévole

4 + 6 =

ThéâViDa
09 82 53 76 16
117, rue des Etats généraux - 34000 Montpellier, FRANCE
theavida@gmail.com

Bureau Téâvida

Pour recevoir la prochaine newsletter de ThéâViDa, inscrivez-vous ici:

Ouverture au public le mardi de 18h à 19h et le jeudi de 16h30 à 19h

Permanences tenues par des bénévoles, il est préférable de nous contacter avant de vous déplacer.